top of page
  • Photo du rédacteurLaure Médium

Accepter sa Différence, laisser parler son Coeur !



C'est ainsi que commence le début de ma nouvelle vie : pour la toute première fois je vais écouter mon coeur, je vais arrêter de faire plaisir à tout le monde et je vais enfin être CE QUE JE SUIS.


Cette décision je l'ai prise il y a 4 ans et elle est bien entendu sans regret malgré les difficultés.

Qui dit différence, dit isolement, jugement, mépris, moquerie ... j'en ai souffert mais j'en ai fais une VRAIE FORCE. Accepter sa médiumnité, c'est devenir le sujet sensible d'une bande "d'amis", d'une lignée familiale, c'est aussi être au coeur des débats '' ça n'existe pas ", '' ah t'as une boule de cristal alors dis moi comment s'appelle ma tante ? ", c'est être éprouvé quotidiennement par des personnes médisantes et parfois jalouses...

Et ça on en parle pas assez ! Je me souviens cette fois où un ami à mon mari lui à avoué ''Moi je n'aurai jamais pu accepter ça de ma femme ''... Comme si être médium c'était faire partie de la mafia, ou d'un réseau de trafiquants.


Accepter cette vie m'a fait prendre un virage à 360 degrés dans toutes mes relations, j'ai été prise plusieurs fois par des raz-de-marées émotionnels, toutes ces fois où mon coeur se resserrait car je comprenais que mon métier n'était pas le bienvenu dans un repas. J'ai été éprouvée de nombreuses fois mais j'ai jamais lâché car je savais que mon histoire servirait et surtout je savais à quel point j'aidais les gens quotidiennement.

Et puis surtout le monde subtil ne m'a pas laissé le choix ... alors j'ai continué ma route car la seule chose qui m'a fait assumer mon histoire : être le lien entre les morts et les vivants.


Si on arrêtait de rendre tabou ce sujet de la mort alors qu'il fait partie de nos vies, nos défunts ne sont pas seulement un souvenir, ils sont le prolongement de leur vie sur terre.


S'assumer pour soi mais aussi pour les siens, et c'est aussi ce que j'ai voulu faire pour ma fille. Elle est ma force et mon soleil dans les moments de doute.

J'avais envie de vous partager un bout de ce parcours, car ce métier peut être idéalisé mais il n'est pas sans conséquence... Etre médium à bouleversé ma vie, ma vision des choses, des gens et parfois même de mon propre entourage. Tous les filtres que je pouvais avoir sont tombés pour me montrer bien trop souvent le vrai visage des personnes. J'en ai souvent voulu à mon guide mais au final je le remercie : il m'a montré le chemin, il m'a fait prendre les meilleurs décisions de ma vie. Et ça je le dois aussi bien entendu à ma grand-mère, j'ai pris ma place et je ne laisse plus personne me dicter ce que je dois faire. Je mets mes limites auprès des personnes parfois trop envahissantes, je ferme la porte à ceux qui m'utilisent et qui ne respectent pas qui je suis. Je préserve mon énergie, je suis mon intuition et j'écoute mon coeur.

JE VIS ET JE SUIS CE QUE JE SUIS.


Prendre ce chemin m'oblige à travailler sur Moi, à traiter mes blessures, à m'éloigner de certaines situations et personnes pour être un canal médiumnique le plus sain possible.

Un bon médium sait être un réservoir vide... et navigue avec ses doutes sans jamais les faire interférer dans son travail.



À toutes les personnes que j'ai perdu sur ma route,

À celles et ceux qui n'ont pas cru en Moi,

À toutes ces âmes de l'autre côté que je respectent profondément

À ces âmes qui guident mes pas

À mon guide,

À mes grands-parents, mon parrain

À mon Mari, Mon pilier qui a fait le choix de me suivre dans ce parcours de vie

À ma fille que je soutiendrai jusqu'au bout

À ma famille qui m'aime malgré ma différence

À mes amies qui m'ont soutenu et je les compte sur les doigts d'une main


Et... à tous mes consultants...

Merci milles fois.


To be continued...



91 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page